Des objectifs précis

Un jardin thérapeutique n’est pas là simplement pour “être joli”! La présence de nature apporte un réel bien-être mais il faut aller plus loin. Nous travaillons en amont avec chaque structure pour définir des objectifs précis auxquels le jardin doit répondre. Ces objectifs diffèrent selon les publics bénéficiaires, les problématiques repérées, le projet d’établissement ou les objectifs de la collectivité. Les objectifs décidés en concertation sont une boussole pour la création du jardin. La plupart des jardins incluent un espace dédié à des ateliers d’hortithérapie, qui répondent eux aussi à des objectifs thérapeutiques.

La sécurité avant tout

Nous concevons chaque jardin en fonction de son futur public bénéficiaire. Le but est de maximiser l’attractivité du jardin tout en minimisant les risques potentiels. La sécurité au jardin est un point essentiel qui respecte un principe de base : “En 1er lieu, ne pas nuire !”. La notion de risque dépend du public ciblé et des pathologies éventuelles. On aménagera différemment un jardin destiné à des enfants, à des personnes âgées ou à une unité psychiatrique. En focntion du ou des publics, nous adaptons le choix des aménagements, des végétaux, des parcours, des outils…

Un jardin attractif toute l'année

L’attractivité est un autre point essentiel. Un jardin qui évolue au fil des saisons reste attractif toute l’année  et motive bénéficiaires, soignants et animateurs à sortir. N’oublions pas que dans de nombreux cas, faire sortir les personnes régulièrement est un vrai challenge ! Pour cela, le jardin a des atouts forts : la diversité des végétaux, la présence d’une biodiversité spontanée (oiseaux, papillons…), les surprises que réserve la nature au fil des saisons incitent à la visite et à la découverte. Un jardin en bonne santé, évolutif, en mouvement (pour paraphraser Gilles Clément) réflète aussi une attention à cultiver le vivant et à en prendre soin.

Conception participative

Pour qu’un jardin ait du succès, l’appropriation est essentielle. Comment s’en assurer ? La conception participative est une des clés. Tous nos projets sont conçus en concertation avec la direction, les équipes soignantes et techniques et les bénéficiaires. Ainsi le plan est proposé puis validé avec les équipes. Le choix des végétaux est fait après consultation du public bénéficiaire. Ainsi certaines plantes (roses, pélargoniums, rhubarbe…) sont souvent prisées des personnes âgées alors que les enfants préfèrent plutôt les plantes gourmandes ou étonnantes (comme les fraisiers, les courges…). D’un jardin à l’autre, on peut aboutit à des palettes végétales différentes.

Vous envisagez de créer un jardin thérapeutique ?

N’hésitez pas à remplir ce formulaire de contact.

Formulaire de contact